Nous, les organisations soussignées, appelons les dirigeants politiques des deux côtés de l’Atlantique à abandonner à l’accord de libéralisation du commerce entre l’UE et les pays du Mercosur.

L’accord UE-Mercosur appartient à une lignée d’accords commerciaux obsolètes qui datent du 20ème siècle et qui ont détruit la planète : il sert les intérêts des grandes entreprises privées aet va à l’encontre du respect des limites planétaires et du bien-être des animaux, et génère des inégalités sociales insoutenables.

Les objectifs et les dispositions centrales de cet accord sont fondamentalement contraires à l’action climatique, la souveraineté alimentaire, la défense des droits humains et de l’environnement. Cet accord va aggraver la destruction et l’effondrement de la biodiversité de l’Amazonie, du Cerrado et du Gran Chaco en raison de la hausse des quotas d’importation de bétail et d’éthanol vers l’Europe, perpétuant un modèle agricole extractiviste fondé sur le surpâturage, l’expansion de l’élevage intensif avec des parcs d’engraissement pour le bétail, et des monocultures dépendantes des pesticides et produits chimiques. Un tel accord donnerait un blanc-seing aux violations des droits humains qui sont associées à ces insoutenables chaînes mondiales d’approvisionnement.

L’accord UE-Mercosur pourrait détruire les moyens de subsistance de très nombreux paysans et petites exploitations familiales en Europe et Amérique du Sud. Fondé sur le commerce de produits agricoles contre des voitures polluantes, l’accord menace directement les emplois industriels des pays du Mercosur. Il aggrave la dépendance des économies sud-américaines aux exportations à bas prix de matières premières obtenues par la destruction de ressources naturelles vitales, au lieu de favoriser le développement d’économies solides, diversifiées et résilientes.

Pour un avenir viable, le modèle commercial du 21ème siècle doit soutenir plutôt que saper les efforts visant à promouvoir des sociétés socialement justes et écologiquement soutenables, fondées sur les principes de solidarité, de protection des droits humains et de respect des limites planétaires. Partout en Europe et en Amérique du Sud, les citoyens s’unissent contre l’accord UE-Mercosur et œuvrent pour un avenir meilleur. Nous, les organisations signataires, faisons partie de ce mouvement qui demande aux gouvernements d’abandonner l’accord UE-Mercosur !

Your organisation (required)

Country (required)

Your name (required, but will not appear)

Your Email (required, but will not appear)

I have the right to sign for my organisation